En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans et Nouvelles > Stavros
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Stavros

Sophia Mavroudis

Éditions Jigal
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
9,99

Ajouter au panier
Le passé de Stavros Nikopolidis ressurgit : le meurtrier de son épouse refait surface et le commissaire n'a plus que la vengeance en tête.

Athènes, à l’aube… Un morceau de la frise du Parthénon a disparu et le cadavre d’un archéologue gît au pied de l’Acropole. Le passé du commissaire Stavros Nikopolidis vient de ressurgir violemment !
En effet, quelques années auparavant, sa femme Elena – alors responsable des fouilles archéologiques – disparaissait mystérieusement au même endroit. Depuis, Stavros n’est plus que l’ombre de lui-même…
Mais aujourd’hui les signes sont là. Rodolphe, le probable meurtrier, son ennemi de toujours, est revenu.
Stavros, véritable électron libre, impulsif, joueur invétéré de tavli et buveur impénitent, n’a plus que la vengeance en tête ! Flanqué de ses plus fidèles collègues – Dora, ancienne des forces spéciales, Eugène le hackeret Nikos l’Albanais –, soutenu par son amie Matoula, tenancière de bar au passé obscur, et malgré l’étrange inspecteur Livanos, Stavros va enfin faire sortir de l’ombre ceux qui depuis tant d’années pourrissent sa ville ! Mais la vie révèle parfois bien des surprises…
Avec cette tragédie grecque des temps modernes, c’est toute l’âme d’une Grèce épuisée par des années d’austérité qui ressort avec force des pages de ce remarquable premier roman !

Plongez au coeur d'Athènes, son Parthénon et son Acropole, et suivez les investigations de Stavros et ses fidèles collègues, bien décidés à faire sortir de l'ombre ceux qui depuis tant d'années pourrissent leur ville !

EXTRAIT

Stavros se rue vers la sortie lorsque son téléphone sonne. Sur l’écran illuminé apparaît une photo de son fils, assortie d’un message : « Toujours un coup d’avance, et toi un de retard, mon frère. »
— Fumier! Ne t’approche pas de lui. Si tu touches à un seul de ses cheveux…
— Tu feras quoi, Stavros? Tu ne m’échapperas pas. Je traque le moindre de tes gestes, je marche sur tes pas, j’anticipe tes pensées.
— Où est mon fils!
— Ton fils est à la maison. C’est un garçon intelligent. Regarde les photos!
Effaré, Stavros voit défiler les images sur l’écran: Yannis posté devant chez eux, le sourire aux lèvres, un feuillet entre les mains où l’on peut lire à son attention, « Heureux de t’avoir retrouvé, l’ami ». Yannis dans le salon. Yannis dans sa chambre.
— Quelle époque merveilleuse, Stavros. Nous pouvons communiquer en temps réel. Ne t’inquiète pas, ton fils est en sécurité chez toi. Ta décoration laisse à désirer mais la photo de Yannis bébé est charmante.
— J’aurai ta peau, salaud!
— Allons, allons! Pas de mots inutiles. J’ai aussi découvert que Yannis aimait les livres, c’est inhabituel pour un fils de flic. J’oubliais le plus important: sa maîtresse est ravissante.
Un second message apparaît sur l’écran: « Mon grand, je suis déjà chez toi avec Yannis, et je suis définitivement ton ange gardien. Dommage que ton copain ne m’ait pas attendue. PS: Heureusement que notre Gégène décrypte les gentils messages que ton
ami si peu recommandable laisse sur ton portable ?. »

Ceux qui ont été intéressés par Stavros ont aussi consulté :