En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Entete

Accueil > Histoire > Histoire de l’Europe > Crète : Le labyrinthe de Zeus
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Crète : Le labyrinthe de Zeus

Marie Geredakis

Nevicata
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
6,99

Ajouter au panier
Parce que pour connaître les peuples, il faut d'abord les comprendre

La Crète est bien plus qu’une île. Elle s’est longtemps rêvée centre du monde. L’Antiquité en fit l’un de ses épicentres. Le Minotaure a, dans le labyrinthe de ses montagnes, forgé un mythe que nous avons tous croisé. Les Crétois sont les enfants de Zeus, battus par les vents marins, modelés par une terre âpre mais nourricière. Puis le tourisme nous a ouvert les portes de leur île, parfois de manière trop brutale. Sa culture, sa musique, ses mœurs se sont métissées dans le grand bain des vacanciers éperdus de ses paysages.
La Crète est une Grèce à part, dont le cœur bat loin d’Athènes. Mais de cette Grèce et du monde hellénique, elle est indissociable. Les mystères insulaires sont ceux des clans, des familles, de traditions que la modernité ébranle sans jamais parvenir à les déverrouiller.

Comprendre l’âme de la Crète oblige à regarder ses rivages autrement, à feuilleter les partitions de ses chants traditionnels et de ses légendes comme les pages de ce petit livre décodeur : en se laissant porter par la liesse de « Zorba ». Et par sa liberté.

Un grand récit suivi d’entretiens avec Eleftheria Zei (La Crète est une société de montagnards et de contradictions), Aris Tsantiropoulos (Des clans, des histoires et une terre) et Ross Daly (La Crète doit dépasser son insularité).

Un voyage historique, culturel et linguistique pour mieux connaître les passions de la Crète. Et donc mieux les comprendre.

EXTRAIT

La Crète est faite du brassage de ces influences culturelles. Ce sont les aman aman5 que l’on entend dans les chansons traditionnelles ou que l’on prononce lorsqu’on a oublié de prendre ses clés. Ce sont les plats comme la sofegada, sorte de ratatouille qui tirerait ses origines de l’occupation vénitienne, mais dont la composition a évolué aujourd’hui. Ce sont les noms de famille qui s’achèvent en akis – suffixe signifiant « petit » –, donnés par les Ottomans aux Crétois en signe d’humiliation.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

- "(...) Belle et utile collection petit format chez Nevicata, dont chaque opuscule est dédié à un pays en particulier. Non pas un guide de voyage classique, mais, comme le dit le père de la collection, un «décodeur» des mentalités profondes et de la culture. Des journalistes, excellents connaisseurs des lieux, ont été sollicités (...). A chaque fois, un récit personnel et cultivé du pays suivi de trois entretiens avec des experts locaux. - Le Temps

- "Comment se familiariser avec "l'âme" d'un pays pour dépasser les clichés et déceler ce qu'il y a de juste dans les images, l'héritage historique, les traditions ? Une démarche d'enquête journalistique au service d'un authentique récit de voyage : le livre-compagnon idéal des guides factuels, le roman-vrai des pays et des villes que l'on s'apprête à découvrir." - Librairie Sciences Po

À PROPOS DE L'AUTEURE

Ex-collaboratrice au Parlement européen, Marie Geredakis est une auteure passionnée par la Méditerranée et le destin des peuples qui l’ont forgée. La Crète, berceau de sa famille grecque, est pour elle le symbole de ce carrefour, indispensable pour que l’Europe soit un espace vivant où les peuples se transforment et se mêlent.

Ceux qui ont été intéressés par Crète : Le labyrinthe de Zeus ont aussi consulté :